Financé par l'Union européenne

Avec le soutien de

Shabab Live : les équipes lancent leurs projets

Des discussions animées, un travail intense et une vision commune sur le rôle des jeunes dans les médias ont marqué trois jours durant l’événement de lancement de Shabab Live à Tunis.

Lors de cet atelier de lancement, une cinquantaine de membres issus des 18 projets sélectionnés de Shabab Live se sont réunis à Tunis pour discuter de leur passion pour les médias, des défis des jeunes dans la région ainsi que des détails en matière de gestion de projet et de finances. Les participants venus du Maroc, de Tunisie, d’Algérie, du Liban, de Palestine et de Jordanie se sont rencontrés pour la première fois en personne et ont découvert l’approche de chacun pour renforcer la participation des jeunes aux médias.

« Trop souvent les jeunes sont négligés dans les médias, ils ne représentent que des chiffres utilisés pour atteindre d’autres objectifs. C’est pourquoi nous voulons les intégrer davantage dans les médias », a déclaré Hassan Benzalla de l’organisation marocaine Forum des Alternatives. Lama Suleiman El Awad, de la fondation libanaise Dawaer, a ajouté que la liberté d’expression et la possibilité de faire entendre sa voix constituaient un défi majeur pour les jeunes et ce, pas seulement au Liban. En outre, le chômage est un problème pour la plupart des jeunes de la région MENA.

Pendant trois journées de travail intenses, la communauté Shabab Live a discuté de la mise en œuvre des projets, peaufiné leurs derniers détails et développé une compréhension commune du projet dans son ensemble.

L’atelier de lancement a également été l’occasion pour les équipes de faire connaissance avec les organisations partenaires de Shabab Live ainsi que les autres projets passionnants de six pays différents. Qu’il s’agisse d’ONG, de chaînes de télévision ou de stations de radio, chacun a pu découvrir que les projets ont des points communs, bien que les équipes travaillent dans différents pays.

Les participants ont exploré les possibilités de collaborations, de synergies et d’échanges entre les chaînes de télévision, les stations de radio et les ONG dans leur pays d’origine afin de renforcer la voix des jeunes dans les médias.

À partir de maintenant, les participants ont quinze mois pour mettre en œuvre leurs différentes activités. Durant cette phase, ils seront étroitement accompagnés et soutenus par l’équipe de projet Shabab Live de DW Akademie, Al Khatt et Al Jana. Chaque projet sera présenté plus en détail sur le site Web et la page Facebook de Shabab Live au cours des prochaines semaines et des prochains mois.